Agadir, au Maroc, plages, berbères et chèvres volantes…

Agadir dans le sud-ouest du Maroc avec son soleil, sa mer et ses vagues est parfaite pour une pause ensoleillée en hiver, mais si vous recherchez le style marocain traditionnel, vous ne le trouverez pas. La ville a une atmosphère européenne distincte car elle a été entièrement reconstruite après un tremblement de terre dévastateur qui l’a détruite en 1960, tuant tragiquement 15 000 habitants.

Plage d’Agadir

La longue et large plage de sable d’Agadir bordée de restaurants, de bars et d’hôtels est l’attraction principale, tout comme les plages plus au nord, leurs brisants blancs roulants attirant la foule de surf.

Il y a quelques villes historiques intéressantes à proximité d’Agadir. Cette authentique bourgade berbère se trouve au cœur de la vallée du Souss avec en toile de fond les montagnes de l’Anti Atlas et possède les remparts les mieux préservés du Maroc. Pour vous donner une idée, il passe aussi par le surnom de Petit Marrakech.

Chèvres volantes

En traversant la fertile vallée du Souss, vous allez apercevoir les lointains sommets enneigés des montagnes de l’Atlas, découvrir une caravane d’une trentaine de dromadaires appartenant à des nomades berbères et passer devant des orangeraies vertes luxuriantes aux fruits mûrs et prêts.

Voici une vidéo montrant ces animaux :

Vous allez  également voir les tristement célèbres « chèvres volantes » marocaines, enfin pas exactement en train de voler, plus simplement grimper aux arbres. Les chèvres agiles grimpent autour des branches des Arganiers en grignotant le feuillage.

Taroudant

Taroudant, les remparts crénelés d’abricot dissimulant l’agitation intérieure, est une ville incontournable lors de son séjour au Maroc. Il est temps de naviguer dans les deux petits souks, de faire une halte sur la place principale et de s’imprégner de la vraie vie marocaine. Les hommes portant des djellabas à capuche et des chaussons en cuir souple glissent rapidement tandis que les femmes drapées de la tête aux pieds en bleu indigo, la couleur nationale berbère, offrent un contraste éclatant avec les bâtiments blanchis par le soleil.

Le Souk Arabe est un labyrinthe de ruelles vendant de l’artisanat local ; argenterie, calcaire sculpté, céramique, safran, épices, lanternes et cuir. Le Marché Berbère, l’autre souk de la ville, est le marché alimentaire rempli de population locale. C’est vivant et coloré ; les fruits et légumes frais et vibrants sont magnifiquement présentés dans des motifs séduisants, le Maroc sait faire des motifs. L’odeur alléchante de la nourriture de rue et des épices flotte des étals et des portes et l’odeur douce d’été des fraises frappe les sens lorsque vous passez devant des chariots en bois empilés avec des pyramides de fruits rouges mûrs.

Des morceaux de viande pendent aux fenêtres des bouchers qui s’ouvrent directement sur la rue et une grande dinde plumée languit en attendant son sort. Les pains plats sont empilés haut. Si vous êtes à Agadir et que vous voulez voir une tranche de la vraie vie marocaine, Taroudant est le lieu parfait. À seulement une heure de route, c’est beaucoup plus proche que les trois heures de Marrakech, les gens dans les souks sont beaucoup moins agressifs et l’atmosphère plus conviviale. Vous verrez peut-être même des chèvres volantes sur le chemin !

Sandra N.

J'ai bougé partout en Europe et quelques pays d'Asie et d'Amérique du Sud. Aujourd'hui je suis mère au foyer mais je ne rate pas une occasion avec mon mari et mon petit bout de chou de m'évader en vacances autour du monde :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.