Les essentiels à connaître pour préparer son voyage en Russie

La Russie s’étend des frontières de la Biélorussie et de l’Ukraine aux montagnes de l’Oural, à plus de 1 000 km à l’est de Moscou. Même sans le reste de la vaste Fédération de Russie, il constitue de loin le plus grand pays d’Europe. Autrefois puissant empire tsariste et superpuissance communiste, la Russie continue de fasciner les voyageurs.

Alors que l’accès est encore rendu relativement difficile par la persistance d’une bureaucratie de type soviétique, les visas sont obligatoires et l’hébergement doit généralement être réservé à l’avance. D’ailleurs, les formalités de voyage pour se rendre en Russie sont assez complexe. Heureusement, il existe des options qui vous permettent de voyager en toute sécurité en Russie. Et pour cela, l’idéal serait d’avoir recours aux services d’une agence. Avec l’aide d’un professionnel, vous pouvez obtenir un visa Russie en quelques jours en ligne.

Les formalités de voyage à connaître

Presque toutes les personnes voyageant en Russie ont besoin d’un visa, qui donne droit à un séjour de 30 jours dans le pays. Pour obtenir un visa, les voyageurs doivent être « invités » par un hôtel. Si vous réservez un hébergement à l’avance, votre hôtel peut facilement vous le fournir. Si vous ne le faites pas, il est toujours possible d’obtenir une invitation auprès d’une agence.

Il n’y a aucune obligation de le faire une fois en Russie. Une fois arrivé dans le pays, votre hôtel vous enregistra. Il est important de noter que vous devez enregistrer votre visa dans les sept jours ouvrables suivant votre arrivée. Le gouvernement russe a externalisé le processus de candidature dans certains pays. Diverses agences proposent aussi une aide spécialisée pour l’obtention de visas russes.

Où aller en Russie ?

Moscou, capitale animée de la Russie, allie l’énergie frénétique d’une ville orientale à l’atmosphère cosmopolite d’une ville occidentale. Avec son architecture à couper le souffle, des palais tsaristes du Kremlin et des dômes à bulbe de la cathédrale Saint-Basile, en passant par les vestiges monumentaux des années communistes, jusqu’aux projets de construction massifs d’aujourd’hui, et la marée humaine impersonnelle qui remplit ses rues et métros, la métropole peut sembler plutôt écrasante.

En revanche, Saint-Pétersbourg, la deuxième ville de Russie, est l’Europe la plus gracieuse, une tentative du tsar Pierre le Grand du XVIIIe siècle d’imiter le meilleur de l’élégance de l’Europe occidentale dans ce qui était alors un avant-poste lointain. Ses habitants sont plus détendus et amicaux, et sa position dans le delta de la rivière Nefa est sans précédent, ce qui lui donne des panoramas aquatiques sans fin.

Comment se rendre en Russie ?

Les aéroports Sheremetyevo et Domodedovo de Moscou et l’aéroport Pulkovo de Saint-Pétersbourg sont tous desservis par de nombreux vols internationaux. Tous les aéroports sont reliés à leurs villes respectives par des transports en commun réguliers. En plus d’être la principale plaque tournante pour tous les trains intérieurs, y compris les trains transsibériens, Moscou est aussi desservie par des trains en provenance de Budapest, Berlin, Varsovie, Tallinn et Riga.

Les gares de Moscou et de Saint-Pétersbourg sont bien reliées au métro. Le moyen le plus pratique de venir à Saint-Pétersbourg pour les voyageurs en provenance des pays baltes peut être le bus, car ils sont plus fréquents que les trains.

Renaud

Globe trotter s'il en est, j'ai pu grâce à mon travail, beaucoup voyager de part le monde. Sri Lanka, Mongolie et Laponie sont mes destinations préférées que j'ai pu faire seul principalement et parfois en famille. Je vous donne mes idées et inspirations vacances comme si c'était pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.