Pourquoi j’aime Lisbonne ?

Lorsque je suis arrivé au Portugal en 1998, Lisbonne montrait ses charmes au monde lors de l’exposition universelle. Les beautés et les attractions touristiques du Portugal ont longtemps été éclipsées par l’Espagne et étaient jusque-là un secret bien gardé. Au cours des 20 dernières années cependant, le tourisme a explosé, et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Avec plus de 1 700 km de côtes, l’archipel des Açores et de Madère, des montagnes au nord et des températures chaudes d’avril à septembre au moins, le Portugal est vraiment béni.

Lisbonne est à l’honneur depuis quelques années maintenant. Son style coloré unique, harmonieux sans être uniforme, a résisté à l’épreuve du temps puisqu’il a été reconstruit après le tremblement de terre de 1755 (comme le raconte Volaire dans Candide) sous la direction du « Marquês de Pombal ». Non seulement les constructions sont esthétiques, mais elles comportaient des caractéristiques antisismiques innovantes intégrées qui existent encore aujourd’hui. Les collines de Lisbonne offrent des vues panoramiques à couper le souffle et c’est l’une des rares villes où l’on peut faire un city break mais aussi aller à la plage en 30 minutes. Lisbonne est véritablement tournée vers l’extérieur, vers le Tage et l’Atlantique.

Une destination où la mer est fortement présente

La raison en est le passé maritime du Portugal, qui n’est rien de moins que légendaire, ayant conquis le cap de Bonne-Espérance et atteint l’Inde et la Chine par voie maritime avant tout autre pays européen. Cela a été rendu possible par d’importantes innovations dans la construction des caravelles, mais aussi par une volonté inébranlable d’explorer le monde. 

Voici des conseils pour découvrir Lisbonne :

Le Portugal possède les frontières les plus anciennes d’Europe qui n’ont pas changé depuis plus de 500 ans : leur seul moyen de s’étendre était vers la mer. Cet esprit est ancré dans la culture portugaise, et Fernando Pessoa le dit le mieux dans son poème « La mer portugaise ».

Le charme du Portugal

Ce petit pays qui a conquis une grande partie du monde connu il y a quelques siècles vit à l’ombre de ces conquêtes et avec le souvenir d’hommes partis en mer et ne revenant jamais. Cela a abouti à une société quelque peu matriarcale (les enfants porteront le nom de la mère plutôt que le nom du père) et au développement du sentiment typiquement portugais de « saudade », décrit comme « un état émotionnel profond de nostalgie ou de profond désir mélancolique pour un absent quelque chose ou quelqu’un que l’on aime ».

Pour moi, le charme irrésistible du Portugal ne vient pas seulement de cet héritage, mais surtout de son peuple. Les petits pays font souvent des citoyens plus humbles et plus ouverts. Cela est particulièrement vrai pour le Portugal, qui s’est tourné vers l’extérieur au cours des 500 dernières années. Alors que le Portugal est résolument catholique et traditionnel à bien des égards, l’émigration et le rapatriement de nombreux Portugais signifient que vous n’aurez aucun mal à trouver quelqu’un qui parle anglais, français ou espagnol, et il y a une véritable appréciation des étrangers qui sont accueillis à bras ouverts. Ne vous méprenez pas, les Portugais sont assez fiers de leur pays et ils ne semblent pas pouvoir abandonner leur amour des équipes nationales de football.

Sandra N.

J'ai bougé partout en Europe et quelques pays d'Asie et d'Amérique du Sud. Aujourd'hui je suis mère au foyer mais je ne rate pas une occasion avec mon mari et mon petit bout de chou de m'évader en vacances autour du monde :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.